• ANALYSE DES PRATIQUES
  • OPTIMISATION DES RESSOURCES HUMAINES
  • PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX
  • GESTION PSYCHOLOGIQUE DE CRISE

Nombre d’actes dans nos vies professionnelles sont influencés par la manière dont nous nous percevons et dont nous percevons notre environnement. Notre regard est subjectif et nos comportements liés à la conscience ou non de ce que nous sommes, de nos capacités d’adaptation et de résilience, de nos ressources et fragilités et de notre faculté de faire face à l’irruption du Réel.

L’objectif de ces pratiques est de permettre de mieux comprendre son mode de fonctionnement émotionnel, cognitif et intellectuel, dans le but d’acquérir un rapport plus harmonieux à soi-même, à autrui, ainsi qu’à son environnement professionnel.

Un temps d’analyse, d’écoute, de partage d’experience…

Cette démarche peut se vivre au sein d’une institution ou dans le cadre d’une création de groupe régulier  regroupant des professionnels d’un même champ, au cabinet.

Ce temps d’échange permet une relecture collective à travers l’analyse de situations vécues. Il s’agit d’un espace d’accueil et de mise en mots du vécu professionnel en lien à la relation et à ses difficultés, une prise de recul afin de retrouver une posture plus ajustée et bienveillante pour l’autre et pour soi.

Concerne des équipes en entreprise ou des professionnels exerçant en libéral réunis pour ce temps de manière régulière, au sein du cabinet.

  • Exerçant en libéral vous êtes confrontés à de la solitude, à des décisions parfois délicates à prendre, à des situations complexes. Vous vous retrouvez à devoir faire face à des enjeux économiques, administratifs et humains, vous êtes confrontés à des situations relationnelles et communicationnelles sensibles, ou parfois conflictuelles… Ce temps vous permettra de prendre du recul, d’être accompagnés dans vos réflexions, au sein d’un groupe bienveillant, neutre, et empathique, sous le regard contenant et l’écoute constructive du consultant.
  • L’analyse des pratiques professionnelles permet aussi de consolider l’identité professionnelle d’une équipe et de redonner du sens au travail. Par exemple elle pourra permettre aux équipes d’une institution de soin de regarder autrement les situations dites cliniques, et d’être moins en souffrance face aux difficultés relationnelles qu’elles peuvent se trouver a vivre.
  • Écouter et accueillir les impacts émotionnels

  • Mettre à jour les dynamiques et les enjeux sous-jacents (inconscients) des problématiques énoncées

  • Permettre une prise de recul et de réflexion quant à ses propres modes de fonctionnement et à ses interventions

  • Proposer de nouveaux outils d’analyse et différents modèles de compréhension des problématiques rencontrées

  • Permettre l’émergence d’hypothèses

  • Permettre l’émergence de ces propres ressources

Accompagner vos collaborateurs pour faire émerger leur potentialité, optimiser leurs talents,

vers plus d’efficience.

Cette démarche s’inscrit dans un projet managérial, elle relie des objectifs d’épanouissement individuel aux objectifs organisationnels de recherche d’efficience pour l’entreprise / institution. Que ce soit sous forme de séminaires ou d’accompagnement coaching, la visée est de permettre un travail de réflexion sur ses ressources propres et d’enrichir  la maturité psychique de chacun. Cela permet entre autre d’agir sur sa perception, son raisonnement, ses comportements et attitudes, ses croyances et certitudes…

Nous vous invitons à consulter notre page Coaching qui développe cette notion.

Ces temps permettent de travailler de façon concrète sur des données plus abstraites, souvent liées au savoir-être. Voici des thèmes à titre d’exemple :

  • Team Building
  • Gestion du changement
  • Management de la cohésion
  • Développement de l’adaptation
  • Développement du leadership
  • Communication efficiente
  • Gestion du stress
  • Créativité stratégique
  • Conflit de pouvoir
  • Confiance en soi pour gagner en autonomie à son poste …

Une réponse spécifique pour faire face à des phases stratégiques

  • Prévention des risques psycho-sociaux
  • Préparation au management de changement
  • Gestion psychologique de crise

Concerne l’entreprise, l’institution, la collectivité, la compagnie d’assurance.

Une entreprise / institution, en interne ou externe, se retrouve parfois confrontée à des temps délicats pour ses ressources humaines. Lorsque l’irruption du Réel met à mal vos équipes (ou vos populations lorsque cela concerne l’Etat), le cabinet vous propose une action de gestion psychologique de crise et prévention des risques psycho-sociaux, afin de réagir de la manière la plus efficiente et adéquate.

Gestion Psychologique de Crise

Nous nous préoccupons ici du management de crise. Il peut être induit par des problématiques en interne (développées dans notre page « Coaching ») mais aussi par une irruption du Réel traumatisante.

Une irruption du Réel peut se manifester sous de multiples formes, par exemple un décès dans l’équipe, un braquage, un accident du travail, une catastrophe naturelle (inondations …), un attentat …

Les conséquences post-traumatiques de ce type d’événement sont considérables, impliquant un coût socio-économique et un retentissement en terme de santé.

Les personnes impliquées peuvent se retrouver à traverser une profonde souffrance psychique, un mal être physique et présenter des troubles post-traumatiques invalidants pouvant paralyser toute poursuite du travail. Des troubles somatiques peuvent également apparaître et être à l’origine d’arrêts maladies fréquents.

Il s’agit également de prendre soin de l’ensemble des ressources humaines afin d’anticiper une « contamination » traumatique qui induirai de manière systémique de multiples bouleversements: conflits, agressivité, perte de motivation….

Prévention des Risques Psycho-sociaux

Les risques psychosociaux (RPS) sont des risques qui peuvent être induits par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail. Ils correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non :

  • Stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face
  • Violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés ( harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes…)

  • Violences externes commises sur des salariés ou par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions…).

  • Emergence de tensions au sein d’équipes, les impacts des changements ou des réorganisations, les manifestations – même isolées- de souffrance au travail sont autant de situations qui doivent être traitées.

L’apparition de troubles psychosociaux :

 mal-être, montée de l’absentéisme, des accidents du travail, représentent des alertes qu’il faut entendre. Il y a obligation légale et morale d’anticiper et prévenir les risques humains dans l’entreprise, mais aussi nécessité pour la productivité et l’efficience de l’organisation.

Ce sera également, une occasion de développer le sentiment d’appartenance à l’organisation, d’accroître  la coopération, d’adapter certains processus de travail, tout en améliorant la qualité du dialogue social.

Indépendamment de la nature des initiateurs de la demande (décision des responsables, volonté conjointe du CHSCT et de la direction, expertise à la demande du CHSCT…), ces situations impliquent à la fois les directions, leurs chaînes hiérarchiques, les managers de proximité, les représentants du personnel, la médecine du travail.