Et si nos troubles “commémoraient” les faits marquants de la vie de nos ancêtres ?

Secrets de famille, deuils non faits, traumas… nous payons parfois les dettes de nos aïeux sans le savoir.

Le principe : découvrir et "entendre", puis "prendre soin" des événements qui, chez nos aïeux,

pourraient avoir une résonance avec nos propres problématiques.

ANALYSE TRANSGENERATIONNELLE

Le terme «psychogénéalogie» est fréquemment référé à Anne Ancelin Schutzenberger qui a orienté ses recherches sur le syndrome anniversaire. et ses corrélations, entre autres, avec la psycho-histoire.

L’analyse transgénérationnelle prolonge et croise  le travail psychogénéalogique  en approfondissant l’impact de l’histoire familiale et ses effets sur le sujet dans le cadre d’un processus psychothérapeutique.
L’analyse transgénérationnelle favorise  la restauration des liens inter et transgénérationnels et l’enracinement du sujet à sa place dans l’ici et maintenant.

Nous considérons l’individu dans un espace tridimensionnel.

Il est Sujet singulier dans son présent avec sa problématique, membre d’une famille ayant une place et un rôle et issu d’une histoire tant sur le plan collectif que transgénérationnel.

Ces trois dimensions se conjuguent dans l’Accompagnement tel que je le conçois, ainsi être à l’écoute de son histoire généalogique prend tout son sens.

Cette méthode se situe dans une approche analytique existentielle dans le sens où nous faisons face à nos origines, à un « au-delà de soi », dans les racines de la vie…